La quebrada de Cafayate à bicyclette

Au sud de Salta, dans les Andes, la RN 68 passe par la quebrada de Cafayate. Les strates sédimentaires de ce canyon, sculpté par le rio de las conchas, vont de l’ocre rouge au vert. Ses formations rocheuses surréalistes s’explorent de l’intérieur à vélo. Le stop, le bus ou la marche peuvent être des alternatives à un tour organisé, mais sont difficiles à mettre en œuvre dans une zone désertique et isolée de la circulation. Louer une voiture depuis Salta, car c’est impossible à Cafayate, s’avère plus onéreux. La bicyclette est le moyen idéal pour prendre le temps de découvrir tous les secrets du canyon et profiter de la fascinante polychromie des montagnes.

quebrada-cafayate-6-1.jpg

Pour ce type d’excursion, la meilleure option consiste donc à louer des vélos (50 pesos, soit 10 euros) et à explorer les gorges entre la Punilla et la Garganta del diablo. Se contenter d’un passage en bus gâche 50% du plaisir. L’ensemble de la Quebrada est remarquable, et dévaler les pentes à vélo avec le vent dans le dos, au milieu de montagnes sorties tout droit d’un livre de conte, est un souvenir inoubliable.

Vous devez dans ce cas trouver un véhicule, bus ou tour privé, qui vous transporte avec les vélos jusqu’au lieu-dit la Punilla, au nord de Cafayate et vous récupère ensuite à la Garganta del diablo, 28 km plus loin. Pendant que les autres voyageurs prennent le mini bus entre deux arrêts avec leur guide, vous parcourez la Quebrada à vélo, en effectuant des pauses où vous le souhaitez, loin des autres touristes. Une fois à la Garganta del diablo, environ quatre heures plus tard, vous retrouvez le tour guidé. A vous de choisir si vous retournez à Cafayate, ou si vous attendez qu’un bus local passe pour Salta. Dans le premier cas, il est parfaitement possible de prendre un bus local au départ pour vous rendre à la Punilla. Dans le second, vous devez contracter impérativement un tour puisque vous ne ramènerez pas les vélos jusqu’à Cafayate.

quebrada-cafayate-12-1.jpgA 11 km au nord de Cafayate, est située l’entrée du canyon à proprement parler. A l’intérieur, une série de formations rocheuses remarquables ont été nommées et sont indiquées depuis la route. Les couches sédimentaires de toutes les couleurs se superposent formant des montagnes de forme et d’aspect singuliers.

Le circuit commence à la Punilla, km 20, un ensemble de roches couleur glaise, aux formes étranges taillées par l’érosion. Los castillos (les châteaux), km 21, est reconnaissable à ses tours. El obelisco (l’obélisque), km 24, est un cône planté au milieu des montagnes. El sapo (le crapaud), km 36 sur la gauche, ressemble étrangement à l’amphibien.

Clou de la Quebrada, El amfiteatro (l’amphithéâtre), km 47, et la garganta del diablo (gorge du diable), km 48, adjacente, sont les plus impressionnants. Creusés profondément dans la roche, des renforcements permettent de voir toutes les étapes de l’édification de ces monstres de pierre.

De là, le mini bus du tour organisé récupère vos vélos et vous n’avez plus qu’à croiser les doigts que le bus pour Salta passe bien vers 20 heures. En ouvrant l’œil, il ne devrait pas vous rater. S’acquitter du prix du billet une fois à bord. Pour mettre toutes les chances de votre côté, et éviter que ce coucher de soleil dans le cadre idyllique du canyon ne vire au cauchemar, tentez aussi le pouce auprès des voitures.

quebrada-cafayate-14-1.jpgPour plus de renseignements, contactez-moi ou consultez :

La route du bout du monde

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×