Sadhana Forest : communauté vegan

De toutes les communautés d'Auroville, c'est probablement celle qui marque le plus les esprits. En pleine nature, des hommes et des femmes bénévoles bâtissent des cabanes, travaillent la terre et élèvent leurs enfants dans la joie et le partage. Visite.

Communaute sadhana forrest auroville

Sadhana Forrest a été créée le 19 décembre 2003 par Yorit et Aviram Rozin, un couple qui faisait le tour du monde, de l’Inde et d’Auroville, et voulait monter sa communauté.

Plusieurs grands principes régissent la vie de Sadhana Forest. Comme au temps jadis, lorsque les colons européens sont arrivés dans cette région pauvre du Tamil Nadu, ses membres travaillent à la reforestation d'une terre sèche à 8 kilomètres en marge d'Auroville. À présent, 100 espèces d'arbres ont été plantées et 90 % poussent dans de bonnes conditions. Les habitants utilisent des techniques économes en eau pour fertiliser les sols. Leur objectif n'est pas de planter à tout va, mais de réintégrer les végétaux déjà présents sur ce territoire pour y faire renaître la vie. D'autres projets de reboisement sont développés en Haïti ou au Kenya par l'association.

La communauté est vegan, c'est-à-dire strictement végétalienne. Il n'y a pas d'entorse possible pour les œufs, le lait ou même le miel. Les membres de Sadhana ne veulent pas se nourrir de produits issus des animaux car ils estiment que, pour l'élevage, des hectares de forêts entiers sont détruits par l'Homme.

Les enfants ne sont pas scolarisés. Pour respecter leurs besoins, ils sont éduqués par la communauté, selon leurs demandes. Vifs, débrouillards et autonomes, ils peuvent dès leur plus jeune âge se découvrir une passion pour le cirque ou encore l'art.

Sadhana Forest fonctionne grâce à la présence de bénévoles. Très nombreux à être séduits par le concept, ils doivent montrer patte blanche et s'engager à rester au moins 4 semaines pour justifier d'un véritable investissement dans la communauté (2 semaines d'avril à novembre, pendant la basse saison). En pratique, la plupart restent plusieurs mois, voire des années, comme notre hôte, qui voulait venir pour deux semaines mais y vit depuis maintenant 4 ans. Ils sont logés gratuitement mais participent aux frais de la vie quotidienne. Vous l'avez compris, il n'est pas possible pour un voyageur de séjourner quelques jours à Sadhana, juste pour voir, comme cela peut être le cas dans d'autres communautés (Rêve, Repos, Joy, etc.).

Tous les vendredis soir, des bénévoles accueillent les Aurovilliens et les touristes de passage pour leur présenter le fonctionnement de la communauté et les diverses installations qu'ils ont mises en place. Un bus part de la Solar Kitchen d'Auroville pour acheminer le groupe.

Parmi les idées audacieuses de Sadhana, des toilettes sèches, évidemment, mais aussi un système de vaisselle à la cendre, avec un dernier bain de rinçage au vinaigre, toujours dans un souci d'économie des ressources naturelles.

Sadhana forest vaisselle


Dans les cuisines, des vélos-générateurs assurent l'alimentation en électricité, lorsque les panneaux solaires ne sont plus suffisants à cause du mauvais temps...

Sadhana forest electricite

... Et les dortoirs et maisons présentent deux architectures différentes (la pointue, c'est l'ancienne).

Maison sadhana forest

À l'issue de la visite, un film est diffusé et un repas vegan, à base de légumes, de fruits et de graines, est gracieusement offert par la communauté. L'occasion de vérifier qu'il n'y a pas besoin de lait pour se régaler d'un gâteau ! 

Vous souhaitez plus de renseignements sur Sadhana Forest ? Je vous invite à vous rendre sur le site internet et, pourquoi pas, à postuler.

Pour d'autres informations ou bâtir un projet rédactionnel, merci de me contacter par mail.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×