Kerala - toddy et bidis

Le Kérala est un état très apprécié pour sa douceur de vivre et sa culture. Ne manquez pas ces deux visites insolites : la récolte du toddy et la fabrique de cigarettes autour de Kannur, dans le district homonyme. 

A la traite aux cocotiers : la récolte du toddy 

Kerala vient du mot malayalam kera (cocotier) et lam (terre), ce qui signifie que l’Etat porte le doux nom de « Terre des cocotiers ». Le cocotier est un arbre très utile aux Keralais.

Toddy

Il est exploité dans son ensemble. On le retrouve dans de nombreux objets artisanaux. On bâtit des huttes avec son bois. Il brûle bien et on peut aussi fabriquer du charbon avec. Les feuilles permettent de faire des toits, mais aussi des balais. L’écorce s’utilise pour créer du fil. Le fruit, tender coconut, se boit et se mange. L’huile, que l’on extrait après séchage, sert à assaisonner et à cuisiner. Enfin, le toddy est l’alcool extrait des tiges. 

Les Keralais ont l’habitude de grimper aux arbres à l’aide d’une sorte de machette qu’ils plantent dans l’écorce ou simplement à mains nues. Ils effectuent une saignée des cocotiers, récupèrent le jus qui deviendra le toddy, colmatent avec de l’eau et des feuilles spéciales puis réinstallent un nouveau pot. Certains boivent 5 ou 6 litres de toddy par jour. Il faut faire vite, le savoureux breuvage n’a une durée de vie que d’une journée !  

Toddy cocotier

Dans une fabrique de bidis

Drôle d’ambiance dans la "beedi factory", qui n’est en fait qu’une pièce remplie de femmes travaillant à la main. Pour la fabrication des bidis, ces fameuses cigarettes indiennes, elles utilisent des feuilles d’eucalyptus provenant du Nord-Est du pays, qu’elles mettent à sécher.

Biddies kannur

Elles font preuve de vivacité et d’une technique hors pair pour insérer le tabac à l’interieur de la feuille pliée en cône, en poussant avec un ongle en métal collé sur leur propre ongle. Trois qualités de fils différents sont utilisés, les prix des sachets s’en ressentent.

Les cigarettes sèchent pendant un jour en chambre noire chauffée. Puis, elles sont assemblées en paquets de 12 et expédiées pour être vendues 6 Rs. Il existe deux marques principales : ganesh katonaka et dinesh kerala. 

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à me contacter ou découvrez le carnet de bord.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site